Nos absinthes aux plantes du val-de-travers
Achat de nos produits simplement par Email.
Absinthe - Angélique Absinthe La Capricieuse Absinthe - La Clandestine
Angélique
Capricieuse
Clandestine

 

Absinthe La Clandestine

La Clandestine

Elaborée à partir d’une recette authentique datant de 1935, La Clandestine (Absinthe d’or au concours de Distiswiss en 2005 et Médaille d’or au Forum romand des Eaux-de-Vies au printemps 2006) a été l’une des premières absinthes distillées au Val-de-Travers depuis la légalisation de la «bleue» le 1er mars 2005.

Produit mis sur le marché pour la légalisation de l’absinthe le 1er mars 2005. Plus de dix plantes en composent la recette. Une grande richesse des arômes et dans un deuxième temps une persistance de l’amertume sont ses caractéristiques principales. Cette absinthe a obtenu le premier rang « Absinthe d’or » au concours national des spiritueux suisses le 16 septembre 2005 et médaille d’Or au même concours en 2007.  Une version adaptée à la législation française a gagnée 5 fois consécutivement les fameuses Absinthiades de Pontarlier en France.

– Bouteille de 70 cl – 20 cl
– Alcool 53% vol

La Capricieuse

Quelques mois plus tard, La Capricieuse, plus forte que son aînée, voyait le jour, suivie d’une version créée spécialement pour la France et récompensée de la Cuillère d’or lors des Absinthiades de Pontarlier en 2005 et 2006. Motivés par la seule envie de faire vivre la fée Artémise, de nouveaux produits sortiront encore à l’avenir de mon alambic.

Pour les amateurs d’émotions fortes. Cette absinthe est tirée de la même recette que la Clandestine. Sa haute teneur alcoolique rappelle les absinthes d’avant l’interdiction.
Une fois diluée avec de l’eau fraîche, ses arômes vous papillonneront en bouche et l’amertume finale s’installera caractéristique d’une authentique absinthe.

– Bouteille de 70 cl et 20cl
– Alcool 72% vol

Angélique

Après deux années de succès avec ses produits de base, la distillerie Artemisia fut la première à remettre sur le marché Suisse une absinthe de couleur verte teintée par des plantes naturelles. Son nom, Angélique Fée verte, vient du fait de l’utilisation de racine d’Angélique et aussi parce que c’est le prénom de la fille du producteur. Elle a  été produite pour répondre à une demande de la part d’une partie de la clientèle qui préfère les absinthes plus puissante en plante et moins anisée. La couleur est obtenue par une macération de distillat d’absinthe dans des plantes aromatiques de couleur verte pour en extraire la chlorophylle . Après filtration, le macéré est ajouté à l’absinthe distillée pour donner une légère couleur verte.

Conseils de dégustation:
Angélique Fée verte peut se boire avec un peu de sucre selon la méthode traditionnelle. Servir 3cl d’absinthe auquel on ajoutera 4 fois plus d’eau fraîche, ainsi nous aurons dans le verre une teneur en alcool ‘environ 14% vol.
Au nez, elle dévoile une grande absinthe puissante, accompagnée d’une multitude d’arômes qui témoigne de la richesse des plantes utilisées. Nos amis suisses alémaniques préfèrent boire Angélique avec très peu d’eau, un peu comme du schnaps. C’est très surprenant et très intéressant.
Final d’une excellente longueur. Savoureuse amertume (plus marquée que pour les absinthes suisses « classiques »)

– Bouteille couleur antique 70cl – 20cl
– Alcool 68% vol