Nos absinthes aux plantes du val-de-travers
Achat de nos produits simplement par Email.
Absinthe - Angélique Absinthe La Capricieuse Absinthe - La Clandestine
Angélique
Capricieuse
Clandestine
Absinthe La Clandestine

La Clandestine

 

Elaborée à partir d’une recette authentique datant de 1935, La Clandestine a été l’une des premières absinthes distillées au Val-de-Travers lors la légalisation de la «bleue» le 1er mars 2005. Cette recette a été offerte à Claude-Alain en 2001 par le neveu de la fameuse tante Charlotte qui était une distillatrice « clandestine » connue de Couvet. Plus de dix plantes en composent le mélange dont l’absinthe cultivée au Val-de-Travers. Une absinthe blanche classique avec un bel équilibre aromatique et dans un deuxième temps une persistance de l’amertume sont ses caractéristiques principales. Servir 3cl de Clandestine additionné de 11-12cl d’eau très fraîche amèneront la teneur en alcool de l’absinthe à 11%vol, ce qui est la valeur idéale pour avoir un bon retour des arômes avec une légère finale amère.  Un verre de Clandestine est égal à 14cl de vin blanc !!  Nos absinthes respectent le cahier des charges pour une appellation d’origine protégée (IGP) actuellement en traitement.

– Bouteille de 70 cl – 20 cl
– Alcool 53% vol

La Capricieuse

 

La CapricieusePour les amateurs d’émotions fortes. Cette absinthe est tirée de la même recette que la Clandestine. Sa haute teneur en alcool  concentre les huiles essentielles des plantes et lors de l’ajout d’eau fraîche une forte réaction fera que les arômes se développeront pendant plus longtemps lors de la dégustation.
Servir 2cl de Capricieuse et ajouter 10-11cl d’eau très fraîche, vous obtiendrez ainsi une absinthe à 11% vol d’alcool comme pour la Clandestine. L’unique différence réside dans le goût résiduel, la finale pour les amateurs de vins, qui sera beaucoup plus intense et longue que pour la Clandestine.

– Bouteille de 70 cl et 20cl
– Alcool 72% vol

Angélique

 

Après deux années de succès avec ses produits de base, la distillerie Artemisia fut la première à remettre sur le marché Suisse une absinthe de couleur verte teintée par des plantes naturelles. Son nom, Angélique Fée verte, vient du fait de l’utilisation de racine d’Angélique et aussi parce que c’est le prénom de la fille du producteur. Elle a  été produite pour répondre à une demande de la part d’une partie de la clientèle qui préfère les absinthes plus puissante en plante et moins anisée. La couleur est obtenue par une macération de distillat d’absinthe dans des plantes aromatiques de couleur verte pour en extraire la chlorophylle . Après filtration, le macéré est ajouté à l’absinthe distillée pour donner une légère couleur verte.

Conseils de dégustation:
Angélique Fée verte peut se boire avec un peu de sucre selon la méthode traditionnelle. Servir 3cl d’absinthe auquel on ajoutera 11-12 cl d’eau fraîche, ainsi nous aurons dans le verre une teneur en alcool d’environ 14% vol.
Au nez, elle dévoile une grande absinthe puissante, accompagnée d’une multitude d’arômes qui témoigne de la richesse des plantes utilisées. Nos amis suisses alémaniques préfèrent boire Angélique avec très peu d’eau, un peu comme du schnaps. C’est très surprenant et très intéressant.
Final d’une excellente longueur. Savoureuse amertume (plus marquée que pour les absinthes suisses « classiques »)

– Bouteille couleur antique 70cl – 20cl
– Alcool 68% vol